Rejoignez-nous

UMR 1089 PAC Preclinical Analytics Core biologie moléculaire

Offre d’emploi: Technicien(ne) de recherche spécialisé(e) en biologie moléculaire et expérimenatation animale (rongeurs)

La plateforme « Preclinical Analytics Core (PAC) » au sein de l’équipe « Thérapie Génique des maladies neuromusculaires » de l’UMR 1089 (INSERM et Université de Nantes – https://umr1089.univ-nantes.fr/), recherche un(e) technicien(ne) de recherche spécialisé(e) en biologie moléculaire et expérimentation animale (rongeurs).

Poste à temps plein, basé à Nantes (44), île de Nantes CDD renouvelable – Démarrage possible dès le 15/09/19

Environnement et contexte de travail

La plateforme « Preclinical Analytics Core (PAC) » au sein de l’équipe « Thérapie Génique des maladies neuromusculaires » de l’UMR 1089 (INSERM et Université de Nantes) développe une activité en recherche translationnelle. Les travaux ont pour finalité de démontrer l’efficacité et l’innocuité des approches de thérapie génique développées chez l’animal et de mettre en place des études précliniques essentielles au développement de thérapies innovantes chez l’Homme. Cette activité peut être réalisée dans le cadre de prestations de service pour des clients (laboratoires) extérieurs.

Activités principales du candidat recherché

• Conduire dans le cadre d’un programme expérimental un ensemble de techniques de biologie moléculaire (extractions d’ARN et d’ADN à partir de tissus ou de fluides biologiques, analyses par PCR, RT-PCR et qPCR)

• Réaliser des expérimentations sur rongeurs (souris et rats : anesthésie, injections, prélèvements sanguins, sacrifices, prélèvements de tissus)

• Assurer l’entretien et le bon fonctionnement des équipements utilisés

• Consigner, mettre en forme les résultats • Communiquer les données expérimentales au sein de l’équipe de recherche

Compétences requises

• Maîtrise des techniques de biologie moléculaire

• Maîtrise des techniques de manipulation des rongeurs (anesthésie, injections sous-cutanées, IP, IM, IV, prélèvements sanguins, sacrifices, prélèvements post-mortem)

• Réalisation des analyses et gestion des échantillons biologiques en accord avec des règles définies par une démarche qualité (ISO9001) • Capacité à travailler sur des grosses séries d’échantillons

• Maitrise des logiciels Word, Excel, Powerpoint

• Compréhension de documents techniques rédigés en anglais

Capacités personnelles

• Rigueur et autonomie dans la gestion des missions demandées

• Sens de l’organisation

• Esprit d’équipe

• Respect de la confidentialité

Diplômes requis

• Formation technique bac +2 à bac +3 (type BTS, DUT, Licence Pro), avec idéalement une première expérience professionnelle faisant appel aux techniques de biologie moléculaire et d’expérimentation animale (rongeurs) demandées

• Expérimentation Animale (mammifères) de Niveau II ou I

Contact

Caroline Le Guiner

UMR1089, INSERM et Université de Nantes

22, Boulevard Bénoni Goullin – 44200 NANTES

caroline.le-guiner@univ-nantes.fr

#UMR1089 #NantesUniversity #INSERM

#gene therapy, #adeno-associated virus, #viral vectors, #inverted terminal repeats, #cell sensing, #gene regulation
 

Offre de stage M2 2019/2020 – Equipe Innovation Vectorologie

Location: Nantes, France

Leader for 20 years on viral vector production and translational research for Gene Therapy, the UMR1089 Inserm Research department (Gene Therapy Laboratory) at Nantes (France) is looking for a M2 student. 

 

Impact of new AAV genome extremities on the cell sensing and on the efficiency of gene transfer

Adeno-Associated Viral Virus (AAV) are one of the most suitable viral vectors for gene delivery in vivo. Encouraging preclinical data using AAV vectors have been followed by several successful gene therapy clinical trials and by the marketing authorization of two AAV-based products, Glybera® and Luxturna®. The scientific community is now facing news issues addressing systemic diseases such as Duchenne muscular dystrophy. In addition to manufacturing limitations, injecting more than 1014 AAV particles per kg may trigger unwanted side effects such as an immune response against the viral capsids. AAV particle and genome can also be sensed by the targeted cells and lead to a decrease in the expression of the gene of interest. Thus, it would appear essential to optimize both AAV capsid and recombinant genome in order to reduce the therapeutic doses and improve the efficiency and safety of these vectors.The AAV genome is a single-stranded DNA of 4.7 kb composed of three open reading frames, repcap and AAP. To design a recombinant AAV vector, these ORFs are replaced by the therapeutic gene. The only viral sequences that remain in the vector genome are the ITR (inverted terminal repeats). ITR are 145 base-sequences comprising palindromic regions that can form a T-shaped structure (Figure). These sequences can be recognized by the cellular sensing pathways after transduction.

Your tasks:

In our team, we have designed new ITR sequences in order to avoid this cellular response. The M2 student will generate AAV vectors from these new sequences, test these vectors on primary cells and implement assays so as to determine which restriction pathway (Toll-like receptor, DNA damage response) is bypassed by the modified terminal repeats. The candidate must be interested in molecular biology, virology and cellular sensing pathways. He will take part of a more general project on the optimization of recombinant AAV genomes. Qualities such a rigor, organization and motivation will be appreciated.

Contact : magalie.penaud-budloo@univ-nantes.fr The UMR1089 Inserm Research department (Gene Therapy Laboratory) is member of West Biotherapy. #gene therapy, #adeno-associated virus, #viral vectors, #inverted terminal repeats, #cell sensing, #gene regulation

[/vc_column]